Serial Entrepreneur – Lucile Mennessier

Entreprendre c’est aussi être humble, ne pas prendre les choses pour soi, dissocier l’affect et prendre du recul.

Lucile Mennessier, Graphiste indépendante

Peux-tu te présenter ?

Lucile Mennessier : Je suis graphiste indépendante depuis 2009, et travaille sur l’ensemble des supports de communication d’une entreprise : que ce soit l’Identité visuelle globale, le logo, le site web, les brochures… toujours dans l’objectif de transmettre un message graphiquement. Spécialisée dans le secteur agricole depuis 8 ans, je collabore avec de nombreux agriculteurs qui souhaitent présenter leur exploitation, ainsi que les acteurs de la filière équine, notamment les chevaux de course. A titre perso, j’ai longtemps pratiqué l’équitation et l’opportunité de maintenir des liens professionnels avec la filière qui me passionne, c’est un vrai privilège. En parallèle, avec l’adoption des réunions visio suite à la Covid-19, les besoins pour les présentations visuelles ont explosé. Spécialisée dans la mise en forme de ce type de documents depuis quelques années, que ce soit à destination des financiers pour les levées de fonds, pour des séminaires, des bilans comptables etc. Mon objectif est de construire un beau rendu, impactant et immersif. En résumé : c’est de la direction artistique avec le support Powerpoint !

Quels partenaires métiers t’ont aidé dans ton développement ?

En termes de rencontres, tout s’est enclenché à travers les besoins de mes clients, principalement liés aux métiers du web. A la base, j’ai dû me créer un réseau pour répondre à leur demande digitale globale en m’entourant de rédacteurs, de photographes, de référenceurs SEO, de Community Manager… Le métier qui m’a vraiment aidé est celui de développeur web, ils m’ont permis de décrocher des contrats car ce champ de compétences était attendu par mes clients. A côté, je fais également appel à des coachs pour m’aider dans ma stratégie de développement, j’ai aussi un banquier de confiance. Enfin, côtoyer des confrères et consoeurs graphistes dans un espace de bureaux partagés, ça contribue à me nourrir au quotidien !

Le salariat ne me conviendrait pas car je suis assez créative et j’ai besoin de liberté… En plus, j’adore les challenges !

Lucile Mennessier, Graphiste indépendante

Qu’est ce qui t’anime ?

Euh… (Rires, NDLR) Quand je me lève le matin, je suis très vite active. Côté boulot, j’aime bosser sur des cas clients concrets, le fait de produire quelque chose, et j’apprécie la posture de prestataire de services : accompagner le client dans sa transition digitale, l’aider à valider au mieux le déploiement du projet. Côté perso, je suis très sociable, j’aime beaucoup le contact avec les autres. Par ailleurs, je suis passionnée par l’ornithologie, le sport, et les plantes…. j’ai une collection de cactus et d’orchidées qui vaut le détour !

https://www.facebook.com/Askforlucile/posts/10158157204914332

Le déclic pour lancer ton activité ?

Issue d’une famille de freelancer – mon grand-père et ma mère travaillaient en entreprise individuelle – ce n’est pas quelque chose qui me faisait peur. J’étais au Canada, j’avais 20 ans et à un moment, mon père m’a appelé : “Il va être temps que tu payes ton loyer !” (Rires, NDLR). Même s’il m’arrive encore de douter, je me suis tout de suite dit : “Je vais tout faire pour y arriver”. Le salariat ne me conviendrait pas car je suis assez créative et j’ai besoin de liberté… En plus, j’adore les challenges !

Bosser dans un espace de travail partagé, pourquoi ?

Pendant très longtemps j’ai travaillé à la maison. D’origine parisienne, quand j’ai débarqué à Angers, la donne n’était pas la même et mes envies ont vite évolué. Notamment, j’avais besoin d’échanger avec d’autres graphistes, prendre mon vélo pour m’aérer en venant au travail… D’autre part, WeForge c’est chaleureux, fraternel, les entrepreneurs occupants partagent les mêmes valeurs de travail. On a tous quelque chose en commun avec chaque forgeronne et forgeron et c’est assez cool. Lorsque tu es indépendante, ce n’est pas toujours évident de parler de ton métier à ton cercle proche. Le fait d’être entourée de personnes qui connaissent ce quotidien, ça fait du bien.

Un conseil pour quelqu’un qui souhaite créer son entreprise ?

Avoir confiance ! Entreprendre c’est aussi être humble, ne pas prendre les choses pour soi, dissocier l’affect et prendre du recul. Pour être créatif, il y a aussi l’envie et la curiosité, s’ouvrir l’esprit.

Un petit mot sur WeForge ?

Merci pour le quotidien agréable, la simplicité des relations et l’accueil des équipes au top !

Lucile Mennessier

askforlucile@gmail.com