Serial Entrepreneur – Mathilde Blanchard

L’aventure entrepreneuriale a complètement changé lorsque j’ai embauché ma première salariée, c’était réel.

Mathilde BLANCHARD, fondatrice de Sibylline Escapade

Peux-tu te présenter ?

Mathilde Blanchard : Sibylline Escapade est une agence de séjours surprises et d’événementiel qui opère dans le Grand Ouest de la France. Nous avons 2 casquettes : 

  1. la conception de séjours surprises, personnalisés, en fonction des envies du client (avec un carnet de bord, des indices etc.). L’idée est de sortir des grands sentiers touristiques et d’aller à la rencontre des artisans et producteurs qui font la richesse du territoire.
  2. les activités “gamifiées”. Nous avons un concepteur de jeu qui crée tout type d’animation : rallye, jeu de piste, escape game… qui fonctionnent pour du team building d’entreprise ainsi que pour le grand public.

Quels partenaires métiers t’ont aidé dans ton développement ?

Aussi bien mon cabinet d’Expertise Comptable, que notre banquier, comme nos prestataires Communication… Les Ressources Humaines sont un enjeu primordial pour nous, le fait d’être accompagné par des partenaires compétents nous aide à grandir vite et bien.

Après avoir passé différents entretiens, je n’ai pas trouvé de job qui me convenait. C’est à partir de ce moment qu’a germé cette idée dans ma tête : Pourquoi ne pas imaginer son propre métier ?

Mathilde BLANCHARD, fondatrice de Sibylline Escapade

Quelles sont les ambitions pour ton entreprise ?

Dans un premier temps, survivre à la crise de la Covid-19. Nous sommes fortement impactés et la subissons de plein fouet mais on s’accroche. Notre force ? Une équipe jeune et dynamique. On rebondit déjà et nous serons là lorsque la vie va reprendre son cours normal. L’objectif principal est de déployer notre offre “Sibylline Pass” sur le territoire national assez rapidement (les séjours surprises,NDLR). En parallèle, nous travaillons sur le développement de la section jeu/animation.

La team Sibylline Escapade de gauche à droite et de haut en bas : Ronan Chérel, Mathilde Blanchard, Lou Cesbron et Marie Humeau

Peux-tu nous dire quelques mots sur ton parcours d’entrepreneur ?

Je suis entrepreneuse depuis 5 ans, Sibylline va fêter ses 5 ans au mois de septembre 2021. Le début, c’est d’écrire sur papier ce que l’on a dans la tête, c’est d’ailleurs à ce moment-là que je suis arrivée à WeForge (en avril 2016). Ensuite, se pencher sur la partie comptabilité, car une des priorités est la rentabilité. Sans oublier de faire face aux différents obstacles administratifs qui s’invitent tout au long du parcours de création… et puis, vient le moment de se lancer ! J’ai connu une phase de “flottement” entre ce que l’on prévoit et la réalité, les premiers clients… avant de connaître un moment phare dans la vie de l’entreprise, lorsque les Ressources Humaines se mêlent à la fête. Pour moi, l’aventure entrepreneuriale a complètement changé lorsque j’ai embauché ma première salariée, c’était réel. Le cap des 3 ans de l’entreprise arrive, cela fait preuve de stabilité, et le fait de se payer en tant que gérant également. Enfin, c’est la gestion de crise de la Covid-19, qui je pense, va marquer notre société et tous les dirigeants.

Qu’est ce qui t’anime ?

Le tourisme. C’est un secteur d’activité énergivore et passionnant, mais tout le flux que l’on a autour de nous, les nouvelles idées, l’émulation liée à la création c’est ce qui me fait avancer au quotidien. J’aime beaucoup les aléas du direct, cette petite adrénaline que l’on retrouve sur le moment, le jour J des événements.

Le déclic pour lancer ton activité ?

Après avoir passé différents entretiens, je n’ai pas trouvé de job qui me convenait. C’est à partir de ce moment qu’a germé cette idée dans ma tête : “Pourquoi ne pas imaginer son propre métier ?”

Peux-tu nous partager 3 clés de succès, pour mener à bien son projet ?

La première, c’est la remise en question perpétuelle : le bilan à tirer à la fin d’un projet, comment peut-on s’améliorer, ne pas rester sur ses acquis…

Deuxièmement, le réseau. Être ultra dynamique dans son réseau, constituer un carnet de contacts, savoir ce qui se passe dans son environnement pro.

Troisièmement, le dynamisme. Il ne faut pas se reposer sur ses lauriers, lancer de nouveaux projets, se fixer de nouveaux objectifs, créer et inventer.

En bonus, il faut savoir déléguer : nous sommes humains et ne pouvons pas tout faire.

Un conseil pour quelqu’un qui souhaite créer son entreprise ?

Lancez-vous ! Le plus dur est d’oser franchir le pas. Nous avons la chance de vivre dans un pays, s’il peut être compliqué à aborder administrativement, il est là pour nous soutenir et nous aider, surtout au moment de la création. Prenez le temps de monter votre structure, ne vous précipitez pas… évitez de vous jeter dans la gueule du fauve trop vite ! (Rires, NDLR)

Un petit mot sur WeForge ?

J’y ai vécu de très belles années ! C’était très intéressant pour Sibylline Escapade d’y être basée, mais aussi d’un point de vue personnel, j’y ai rencontré des amis que je fréquente toujours aujourd’hui. Le fait d’être entourée fait la différence, rien que le fait de partager un café et échanger sur les problématiques du dirigeant… Cela fait du bien au moral lorsque l’on est seul à la barre. En résumé : une bulle d’énergie et une grande famille d’entrepreneurs !

Mathilde BLANCHARD

contact@sibylline-escapade.fr